Haut de page
Emploi

Le RSA, tremplin vers l'emploi

Tous les dispositifs et toutes les aides en lien avec le versement du Revenu de solidarité active (RSA) interviennent dans le cadre d'un parcours d'insertion socio-professionnel, avec un projet et un contrat. Après étude de votre situation et validation par les instances de décision, le RSA permet de :

Faciliter l'accès à un emploi ou à une formation qualifiante

Votre référent RSA peut vous aider à accéder à tout type d'emploi. Si besoin, il vous ouvre également l'accès aux contrats aidés tels que le Contrat unique d'insertion (CUI), que ce soit dans le secteur privé, avec les Contrats d'initiative emploi (CIE) ou dans le secteur public avec le Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE)

Le RSA peut aussi vous permettre d'accéder à un emploi au sein d'une structure d'insertion par l'activité économique grâce à la signature d'un contrat à durée determinée d'insertion (CDDI). L'accès à ce dispositif offre la possibilité de se former si on le souhaite. Enfin, votre référent RSA peut vous proposer une formation qualifiante avec la Région et des actions de préparation à l'emploi (ex : Plateforme vers l'emploi)

Bénéficier d'un accompagnement socio-professionnel

Votre référent vous accompagne dans vos démarches d'insertion liées à la mobilité, à la santé, au logement, à la garde d'enfants, etc :

  • par l'inscription à des actions collectives, proposées par les services sociaux, adaptées à vos besoins, à vos attentes et à votre situation personnelle.
  • par le biais d'aides financières pour les frais liés à votre mobilité (achat, location ou réparation de véhicule, frais de déplacement), à l'acquisition d'outils, à l'acquisition de compétences où à la garde d'enfants, ceci dans le cadre de votre parcours d'insertion. Ces aides financières sont soumises à l'approbation des instances du RSA.
  • par le biais d'aides au logement : le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) aide les personnes à s'installer ou à se maintenir dans un logement, indispensable pour aborder sereinement une recherche d'emploi. Il permet également de faire face à l'ensemble des charges liées au logement (en particulier les factures d'énergie).

Attention : Votre référent ne sollicitera le FSL qu'après obtention de certains droits liés au logement (Locapass, tarifs sociaux). Sous conditions de ressources, le FSL ne peut en effet être mobilisé qu'en dernier recours.
 

Vous êtes jeunes (18-25 ans) bénéficiaire du RSA, vous pouvez être concerné par :

  • Un accompagnement renforcé de la Mission locale pour un emploi ou une formation, avec le CARS 35 (Contrat d'accompagnement renforcé et sécurisé)
  • Un emploi d'avenir, à condition de ne détenir aucun diplôme (sauf CAP/BEP) et d'être en recherche d'emploi 6 mois au cours des 12 derniers mois
  • la Garantie Jeunes

Renseignements auprès de votre Mission locale ou de votre Centre départemental d'action sociale (CDAS)