Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Viaduc de Saint-Médard : les travaux démarrent

publié le 16.10.2017
Le futur viaduc a été pensé pour s'intégrer au mieux à l'environnement

Depuis l’accident mortel survenu en octobre 2011 au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille, l’État, les collectivités, les opérateurs, et l’association des victimes, travaillaient à une solution visant à éviter un nouveau drame. Il a été décidé de supprimer ce passage à niveau et de réaliser une déviation comportant un viaduc au nord du passage à niveau actuel. Le chantier démarre cette semaine.

Le chantier de construction du viaduc à Saint-Médard-sur-Ille démarre le 9 octobre 2017. Ces travaux interviennent après qu'un protocole ait été signé en avril 2016 avec l’ensemble des acteurs (État, Région, Département, SNCF Réseau, Communauté de communes du Val d’Ille, commune de Saint-Médard-sur-Ille et l’association Solidarité Saint-Médard PN 11) pour acter la suppression du passage à niveau dans un délai maximum de quatre ans et la réalisation d’un viaduc de 240 mètres au nord du passage à niveau actuel. Ce projet est porté par le Département d’Ille-et-Vilaine qui a veillé, en jouant un rôle de facilitateur, à ce que toutes les parties prenantes soient associées, pour concevoir une déviation qui limite les impacts sur l’habitat, les espaces agricoles et les paysages.

Le viaduc dont la construction démarre va franchir, de l’ouest vers l’est, la voie communale, la voie ferrée, le canal d’Ille-et-Rance et ses chemins de halage ainsi que la rivière Ille.
Les premiers mois du chantier seront consacrés aux travaux préparatoires et au défrichement des surfaces.
A partir de janvier, la construction du viaduc débutera véritablement. 20 mois de travaux seront nécessaires à sa réalisation.
D’août 2019 à avril 2020, les travaux d’aménagement routier viendront clore le rétablissement de la route départementale RD 106.

La fermeture officielle du passage à niveau n°11 est prévue pour avril 2020. Les automobilistes pourront alors franchir la voie ferrée et le canal en toute sécurité.
 

Un projet multi-partenarial engagé

Ce projet  aux multiples partenaires – Etat, Région, SNCF Réseau, commune de Saint-Médard, communauté de communes du Val-D’Ille et association solidarités Saint-Médard PN 11- est le fruit d’une large concertation. Malgré les délais très serrés, le Département, maître d’ouvrage des travaux s’est mobilisé pour respecter le planning.

Coût des travaux : 12 millions d’euros pour le viaduc et le réaménagement de la halte ferroviaire (maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau sur cette partie).
Le financement est réparti entre l’Etat, la Région Bretagne, le Département d’Ille-et-Vilaine et SNCF Réseau.

 

Un projet en faveur de l’environnement

Le Département d’Ille-et-Vilaine, maître d’œuvre du projet, a pour objectif la sécurité des usagers mais aussi la limitation des impacts sur l’habitat, les espaces agricoles et les paysages.
C’est pour cela que le projet de construction du viaduc de Saint-Médard comprend des mesures spécifiques concernant l’environnement. Il est envisagé de limiter le déboisement, de défricher uniquement sur les piles du pont et de recenser les espère protégées. Il est aussi envisagé de réduire les impacts avec la remise en état des boisements humides et le maintien de la végétation arborée sous le viaduc. Pour finir, le projet envisage de compenser les impacts en créant des zones humides et en améliorant la continuité écologique du ruisseau.

L'arrêté autorisant la suppression du passage à niveau n° 11 à Saint-Médard-sur-Ille