Handicap
Haut de page

Un numéro d'appel gratuit pour la MDPH

handicap

Pour contacter la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), un nouveau numéro de téléphone est désormais disponible. L’appel est gratuit. Il s’agit du 0 800 35 35 05.

La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) d’Ille-et-Vilaine est un lieu d'accueil unique pour les personnes en situation de handicap et leurs familles. Ses missions : 

  • l'accueil, l'information et l’orientation des personnes handicapées et de leur famille pour l’accès aux droits et aux aides
  • l’évaluation de leurs capacités et de leurs besoins définis en fonction du projet de vie, dans le cadre de la demande de compensation
  • l'organisation et le fonctionnement de la  la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), qui est l'instance qui prend les décisions relatives à l'ensemble des droits de la personne handicapée
  • le suivi des décisions de la CDAPH,
  • la mise en œuvre de la conciliation lorsqu'une personne estime qu'une décision de la CDAPH méconnait ses droits,
  • la gestion du Fonds de Compensation chargé d'accorder les aides financières permettant aux personnes handicapées de faire face aux frais de compensation restant à leur charge après intervention de la PCH

Sur les territoires, les CLICs sont également des antennes de la Maison départementale des personnes handicapées. A ce titre, ils assurent un premier accueil d’information et de conseil pour les personnes en situation de handicap.

Informations pratiques

Pour contacter la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), un nouveau numéro de téléphone est désormais disponible. L’appel est
gratuit. Il s’agit du 0 800 35 35 05. Jusqu’en juin, un répondeur mis en place sur l’ancien numéro invite les personnes à composer le numéro d’appel gratuit.

La MDPH en chiffres

  • En 2017, elle a accueilli plus de 17 000 personnes.
  • La MDPH traite en moyenne près de 150 appels par jour.
  • Le Département contribue au financement de la MDPH à hauteur de 2,4 millions d’euros.