Nous, vous… Ille-et-Vilaine.fr

Le Département lance la construction de 3 collèges neufs

publié le 13.10.2017

Le Département consacrera 183 millions d’euros d’investissements d’ici 2021 pour répondre à l’augmentation attendue du nombre de collégiens. Dans le réseau public (59 collèges à ce jour), ils devraient être alors 39 000, soit 3000 de plus qu’aujourd’hui. Lors de sa session du 29 septembre 2016, l’Assemblée départementale a approuvé la création de 3 collèges neufs sur les communes de Laillé, Guipry-Messac et Bréal-sous-Montfort.

L’objectif est d’augmenter la capacité d’accueil des collèges sur ces secteurs scolaires, au regard de l’évolution des effectifs et des projections démographiques. Chacun de ces nouveaux collèges aura une capacité prévisionnelle de 700 élèves, pouvant être portée à 800. Outre les locaux d’enseignements, ils comprendront une demi-pension, des espaces extérieurs (préau et cour), un centre de documentation (CDI), des locaux dédiés à l’administration et à l’accompagnement à l’enseignement, aux sanitaires et à la maintenance du site ainsi qu’une salle multifonctions ouverte sur l’extérieur.

Le programme fonctionnel, sorte de cahier des charges auquel il s’agissait de répondre, était le même pour les 3 collèges et reposait sur 5 axes prioritaires :
- Qualité de vie à l’intérieur du bâtiment : la construction, de par sa conception architecturale et environnementale, doit favoriser la convivialité à l’intérieur de l’établissement, développer la motivation des élèves, favoriser les relations entre enseignants et élèves.
- Ouverture sur la vie de la cité : certaines parties du bâtiment comme la salle de réunion ou la salle multi-activités seront ouvertes aux associations locales, et ce, en dehors du temps scolaire. Elle sera donc accessible par l’extérieur et disposera de sanitaires à proximité.
- Évolutivité des bâtiments : la structure des bâtiments a vocation à être souple et les locaux modulables afin de pouvoir s’adapter dans la durée à de nouvelles formes de pédagogie.
- Qualité de la construction : les matériaux utilisés doivent présenter une bonne durabilité et un remplacement facile. Tous les équipements mis en œuvre  seront particulièrement robustes et traités en qualité « anti-vandalisme » dans tous les espaces accessibles au public.
- Traduction des enjeux environnementaux : les 3 bâtiments s’inscrivent dans le principe ERC de la loi sur la biodiversité, à savoir : éviter, réduire, compenser. À noter : une recherche particulière en matière d’inscriptions paysagères et d’adaptation à l’environnement (biodiversité, haies, eau, vent, corridor écologique, etc.).
 

Coût prévisionnel : 43,5 millions d’euros TTC

Le coût prévisionnel total de ces 3 opérations s’élève à 43,5 millions d’euros TTC, soit 14,5 millions d’euros TTC par collège. À ce stade, et ce, dans le cadre de 3 procédures de concours de maîtrise d’œuvre, les lauréats ont été choisis.

Réunions publiques d’information

A ce jour, les communes d’implantation des trois futurs collèges d’Ille-et-Vilaine ainsi que les maîtres d’œuvre ont été choisi. Afin d’adapter au mieux les collèges à leur environnement, aux besoins des élèves et des enseignants, des rencontres sont organisées avec les habitants et les élus.

  • Jeudi 14 septembre à 18h30 à Bréal-sous-Monfort au centre culturel de Brocéliande
  • Mardi 26 septembre à 18h30 à Guipry-Messac ( Espace Claude Michel, rue de la Résistance) 
  • Mardi 24 octobre à 20h30 à Laillé (salle de l'Archipel, 2 boulevard Cousteau)

 

Les 3 projets : 

 

Collège de Laillé

Secteur de recrutement : Laillé et Bourg-des-Comptes Architectes : Pelleau et associés
(La Roche-sur-Yon/85 – architecte mandataire) et Michot Architectes (Rennes)
Spécificité du projet : Construction du bâtiment en limitant l’impact sur la faune et la flore existantes : conservation de haies bocagères, installation de nichoirs dans le bâti…
 

Collège de Guipry-Messac

Secteur de recrutement : Guipry-Messac, Guignen, Pléchâtel, Saint-Senoux, Saint-Malo-de-Phily
Architectes : TAO Architectes associés (Montreuil/93)
Spécificité du projet : Construction en bois d’origine locale et mise en place d’une chaudière bois
 

Collège de Bréal-sous-Monfort

Secteur de recrutement : Bréal-sous-Montfort, Goven, Le Verger, Monterfil, Saint-Thurial et Treffendel.
Architectes : À Propos (Cholet/49 – architecte mandataire) et Louvel (Vitré)
Spécificité du projet : les matériaux utilisés sont biosourcés et/ou durables : mur en terre, isolation en laine de bois…