Musique
Haut de page

Cyril Planchon met les films en musique

Cyril Planchon compose désormais pour le cinéma. © Franck Hamon
Cyril Planchon compose désormais pour le cinéma. © Franck Hamon

À Châteaubourg, Cyril Planchon a quitté son métier d’informaticien pour se consacrer à sa passion. À 42 ans, il compose pour le cinéma.

Ses journées, Cyril Planchon les passe devant un clavier. Jusqu’en 2013, le clavier en question était celui d’un ordinateur. L’ancien informaticien-programmeur l’a remplacé par un alignement de 88 touches noires et blanches. Né dans une famille de musiciens, Cyril a d’abord pratiqué le piano en dilettante. Mais l’envie tenace et les encouragements de son épouse l’ont convaincu de franchir le pas. « Être compositeur, c’est un métier très solitaire, confie-t-il. On passe le plus clair de son temps seul avec son instrument, à la recherche de l’émotion. »

BO et albums pour RFI

L’image mise en musique, c’est son truc. Dans le studio qu’il a aménagé chez lui, le Castelbourgeois a déjà composé la bande originale de huit courts-métrages, deux longs et plusieurs albums de musiques pour Radio France International. Chaque commande est unique. Rien n’est gagné d’avance. « La réussite tient à la relation de confiance qui s’instaure avec un réalisateur. » Cet admirateur de Beethoven, Tchaïkovski, James Horner (Titanic, Braveheart) ou encore John Williams (Star Wars, Harry Potter), multiplie les collaborations et les styles pour vivre de sa passion. Documentaire, film d’horreur ou partition classique… Tout l’inspire.

Plus d'info

www.cyrilplanchon.com